Mobilisation des retraités et interprofessionnelle du 14 juin

, par udfo17

A l’appel d’organisations départementales de retraités, dont l’UDR FO 17, et dans le cadre de l’appel national de neuf organisations syndicales, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés à La Rochelle, Rochefort et Saintes. Intervention de Jacques Dumerc, secrétaire général de l’UDR FO 17, à La Rochelle :

Dans le même temps, à Rochefort, les organisations syndicales départementales FO, FSU et SUD-Solidaires appelaient les salariés à se rassembler au coté des retraités pour porter leurs revendications à l’occasion de la présence du Président Macron à Rochefort.

L’intervention de l’Union départementale : "Ce 14 juin 2018, les organisations syndicales départementales FO, FSU, SUD-SOLIDAIRES appellent l’ensemble des salariés du privé, comme du public à un rassemblement interprofessionnelle à Rochefort au côté des retraités pour porter leurs revendications :
- La hausse des salaires et des retraites,
- le maintien des services publics et des statuts,
- l’arrêt de la casse des établissements publics,
- la défense de la Sécurité Sociale fondée sur le salaire différé et la répartition,
- l’abrogation de la loi O.R.E. relative à l’Orientation et la Réussite des Etudiants,
- l’abrogation de la loi Travail et des ordonnances « Macron »
- l’abrogation du projet de réforme ferroviaire."

Le Président Macron n’a même pas daigné répondre à la demande de rencontre que lui ont adressé les organisations syndicales départementales. Au niveau national, les Confédérations CGT et FO se sont rencontrés avec les organisations de jeunesse UNEF, UNL et FIDL. Le communiqué unitaire national se conclut par : « …Face à cette situation et à des décisions régressives qui s’opposent aux demandes légitimes des travailleurs et de la jeunesse, l’heure est à la défense des valeurs essentielles comme notre modèle social. Les organisations syndicales et de jeunesse CGT, FO, Unef, UNL et FIDL s’engagent, dès à présent, dans la construction d’un rapport de force interprofessionnel. Dans la perspective d’une mobilisation interprofessionnelle, avec la plus grande unité possible, elles invitent leurs structures fédérales, départementales et locales à se rencontrer et à faire de la journée du 28 juin 2018 une grande journée de revendications et de mobilisations en allant, notamment, à la rencontre des travailleurs et de la jeunesse. Des initiatives seront organisées partout sur le territoire. Au-delà des signataires de ce communiqué, l’ensemble des organisations syndicales et de jeunesse est invité à se réunir dès fin août pour analyser la situation sociale et envisager les initiatives à prendre, dans le cadre d’une démarche unitaire la plus large possible. »

Pour sa part, l’Union départementale Force Ouvrière de Charente-Maritime se tient prête à rencontrer les autres organisations, pour préparer la mobilisation et la grève interprofessionnelle, si nécessaire pour bloquer le pays pour la satisfaction des revendications.