Lettre des syndicats de cheminots aux élus de Charente-Maritime

, par udfo17

Alors que les cheminots du secteur de Saintes, dans l’unité et avec toutes les organisations syndicales, en sont à leur 21ème jour de grève depuis le 3 avril, ils adressent aux élus de Charente-Maritime un courrier qui s’oppose au projet de réforme ferroviaire qui entrainerait l’ouverture à la concurrence des transports ferroviaires de voyageurs, la fin du recrutement au statut pour les cheminots nouvellement embauchés et la transformation de la SNCF en Société Nationale à Capitaux Publics. Ils dénoncent les restrictions de circulation qui découlent de l’état du réseau ferroviaire du secteur de Saintes (fermeture de la voie 6, menace sur la voie Saintes-Niort, ralentissements ou diminution des rotations entre Saintes et Bordeaux et entre Saintes et Royan). Ils demandent aux élus de se prononcer pour :
- L’abandon par le gouvernement de son projet de réforme ferroviaire ;
- Le maintien de tous les emplois au Technicentre de Saintes ;
- Que soient entrepris d’urgence les travaux de rénovation des infrastructures ferroviaires afin que les trains puissent circuler normalement ;
- Le maintien et la création de circulations ferroviaires adaptés en réponse aux besoins de la population. Le courrier des syndicats aux élus :